carre L’assurance titre de propriété permet de vous couvrir en cas d’erreur, découverte après la signature, sur le titre de propriété.
Ces erreurs peuvent être de plusieurs natures, défaut du permis de construire ou encore non-conformité des raccordements, et remettre en question votre droit de propriété.

L’assurance couvre :

  • L’existence d’une hypothèque sur le bien
  • Vente sans autorisation
  • Défaut de permis de construire pour une extension v
  • Erreur sur la superficie annoncée
  • Présence de plomb, d’amiante

carreQui peut en bénéficier ?
Cette assurance s’adresse à tous les particuliers qui souhaitent acquérir un bien, en tant que résidence principale, secondaire ou location.
Cependant les plans VEFA (vente sur plan), les maisons individuelles neuves et les renégociations de crédits ne peuvent pas prétendre à cette assurance.

carreL’assurance titre de propriété garantit une indemnisation sous 30 jours à hauteur de 250 000€, ainsi qu’une protection juridique.
Cette assurance n’est pas obligatoire, car le notaire a pour rôle de vérifier la conformité de la construction. Si un problème apparait, son assurance professionnelle prend en charge la situation.
Mais l’assurance permet de faciliter ces démarches et d’accélérer le processus d ’indemnisation.

L’analyse attentive du bien avant l’achat reste cependant le meilleur moyen de ne pas se tromper et profiter sereinement de son nouveau logement.