Comme en ce qui concerne les prêts bancaires, il existe une multitude de produits d’assurance avec des conditions de prix et des prestations adaptées à chaque cas.
Il est donc nécessaire de bien définir les différentes garanties auxquelles vous pouvez ou vous devez souscrire, selon votre statut (propriétaire, locataire, bailleur).
Les termes des contrats étant souvent nébuleux; n’hésitez pas à vous faire expliquer en détail ce qui vous paraît flou.
De plus, le secteur de l’assurance est un secteur hyper-concurrenciel; profitez-en pour faire jouer la concurrence à votre avantage.

carreLes assurances du locataire

L’assurance du locataire est obligatoire, sauf pour les logements meublés.
Le propriétaire est en droit de vous demander votre attestation.
Notez que le défaut d’assurance est une clause de résiliation du bail.
La loi l’impose: le locataire doit assurer ses responsabilités envers son propriétaire.

Responsabilités du locataire pendant la durée de location: les dommages-incendies, même s’il n’occupait pas les lieux à ce moment ou que l’origine du sinistre reste inconnu (sauf pour la foudre). les dégâts des eaux ou explosion, sauf si le locataire apporte la preuve de sa disculpabilité.

  • La garantie  » risques locatifs «  : elle couvre les incendies, les dégâts des eaux, les attentats, le terrorisme.
  • La garantie  » recours des voisins et des tiers «  :elle couvre vos responsabilités envers vos voisins.
  • La garantie  » multirisque habitation « :elle couvre les risques concernant les incendies, les dégâts des eaux, les explosions, le terrorisme, les attentats, ainsi que les risques sur vos biens (mobiliers, objets de valeur, équipements…) et sur les travaux que vous avez pu effectuer.

Vous pouvez également vous garantir contre les risques de catastrophes naturelles où les garanties contre actes de terrorisme et attentats sont comprises.

En cas de déménagement, votre contrat est transféré automatiquement: prévenez votre assureur qui révisera éventuellement le prix de votre police.